13.01.2019 à 21:05

Suisse

Les CFF rêvent de drones pour compléter leur offre

Des discussions, déjà bien avancées, sont en cours avec une compagnie de taxis aériens allemande.

de
frs
1 / 5
Les CFF prévoient d'utiliser des drones aériens électriques pour le transfert des passagers des gares vers leur domicile, rapporte la SonntagsZeitung.

Les CFF prévoient d'utiliser des drones aériens électriques pour le transfert des passagers des gares vers leur domicile, rapporte la SonntagsZeitung.

Lilium
La compagnie ferroviaire s'est renseignée auprès de l'Office fédéral de l'aviation civile sur les possibilités juridiques d'un service de taxi aérien.

La compagnie ferroviaire s'est renseignée auprès de l'Office fédéral de l'aviation civile sur les possibilités juridiques d'un service de taxi aérien.

Lilium
Les CFF travaillent en partenariat avec la société allemande Lilium, qui a déjà développé un prototype.

Les CFF travaillent en partenariat avec la société allemande Lilium, qui a déjà développé un prototype.

Lilium

Descendre du train pour ensuite prendre place dans un drone? Ce qui ressemble fort à une douce utopie fait pourtant l'objet d'études avancées aux CFF. Dans la «Sonntags­Zeitung», le transporteur explique qu'il est en discussion avec la compagnie de taxis aériens allemande Lilium. La compagnie ferroviaire s'est renseignée auprès de l'Office fédéral de l'aviation civile sur les possibilités juridiques d'un service de taxi aérien.

Les appareils sans pilote, silencieux, peuvent décoller verticalement en emmenant cinq passagers. Le projet laisse toutefois perplexe le conseiller national Thierry Burkart (PLR/AG). Il s'étonne que les CFF s'engagent dans des secteurs qui leur sont étrangers. Pour sa part, le Département fédéral des transports craint notamment que la compagnie ferroviaire ne perde de vue ses priorités.

Le Canton de Genève avait déjà approché les autorités fédérales pour manifester son intérêt à tester ces engins. (frs/20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!