Coronavirus - Les CFF se préparent à un retour à la normale dans les trains et les gares
Publié

CoronavirusLes CFF se préparent à un retour à la normale dans les trains et les gares

Les mesures d’assouplissement du Conseil fédéral entraînent un certain retour à la normalité dans les transports publics.

Actuellement, un millier de personnes sont chargées de nettoyer les trains.

Actuellement, un millier de personnes sont chargées de nettoyer les trains.

SBB-CFF-FFS

Assouplissement de l’obligation du télétravail, ouverture des restaurants, effets positifs de la vaccination: en Suisse comme en Europe, un retour vers une certaine normalité est aussi d’actualité pour les transports publics. Les CFF ne font pas exception à la règle.

Premier effet: les noctambules pourront bientôt rentrer à la maison avec les transports publics. Le week-end du 2 au 4 juillet, les entreprises de transport remettent en exploitation le réseau de nuit dans l’ensemble de la Suisse, qui fonctionnera le week-end (du vendredi au samedi et du samedi au dimanche), aux premières heures du matin. La décision a été prise en accord avec l’Office fédéral des transports.

L’influence du télétravail

Ensuite, les wagons-restaurants seront à nouveau ouverts à partir du vendredi 11 juin. Toutes les places ne pourront pas être utilisées, afin de respecter une distance minimale entre les voyageurs.

L’assouplissement du télétravail marquera aussi un retour progressif au bureau. Comme le montrent les enquêtes, les habitudes ont changé. Davantage de personnes travailleront un, voire deux jours à la maison ou prendront les transports publics en dehors des heures de pointe.

Courses d’écoles de retour

Conséquence d’une affluence accrue, depuis le 1er juin, les 255 marraines et parrains Railfair ont réinvesti les 18 gares de Suisse dans lesquelles on avait l’habitude de les croiser. Leur rôle est de veiller à y maintenir un climat agréable, en prévenant les incivilités, en désamorçant par le dialogue les situations potentiellement conflictuelles et en déclarant les actes de vandalisme.

En cette fin d’année scolaire, les CFF ont enregistré une augmentation du nombre de demandes de courses d’écoles d’une journée. Les chiffres records des années précédant la pandémie ne seront bien sûr pas atteints, mais la tendance est à la hausse.

Après l’école, les vacances! Les voyages au-delà des frontières seront bientôt plus faciles. Les services voyageurs conseilleront la clientèle sur les reprises des relations internationales en temps réel. Il est possible de réserver des places de trains de jour et de nuit dans pratiquement toute l’Europe. Sans oublier les offres Interrail, qui permettent de visiter l’ensemble de l’Europe ou des pays choisis à bon prix.

Nettoyage de printemps

Les assouplissements décidés par Berne ne mettent pas fin aux mesures strictes de nettoyage et de protection des transports publics. Depuis le début de la pandémie, en mars, le personnel nettoie les trains et les gares plus souvent. Actuellement, un millier de personnes interviennent pour le nettoyage des trains. Les installations de climatisation et d’aération permettent le renouvellement de l’air.

Dans les gares, certaines surfaces de contact - mains courantes des escaliers roulants, boutons d’ascenseurs ou écrans des distributeurs de billets - sont plus souvent nettoyées, soit, désormais, six fois par jour. Sans oublier les distributeurs de produit désinfectant.

(COMM / FTR)

Ton opinion

31 commentaires