Les challengers réduisent la voilure
Actualisé

Les challengers réduisent la voilure

Plusieurs challengers de la Coupe de l'America, dont le Desafio Espanol et Team Origin (Ang), ont décidé de réduire leurs effectifs et leurs activités face au blocage de l'épreuve.

Ils pourrait en être ainsi jusqu'en 2011.

En raison du litige opposant le tenant Alinghi au syndicat américain Oracle, nul ne sait quand aura lieu la 33e édition de la "Cup", prévue initialement en 2009 à Valence. Dans l'attente d'une décision judiciaire à New York fin janvier, les spécialistes estiment que cette édition consistera en un duel en catamaran entre Alinghi et Oracle en 2008 ou 2009. La prochaine "Cup" conventionnelle avec des challengers n'aurait lieu qu'en 2011.

Le Desafio a donc décidé de diminuer de 20% ses effectifs de quelque 80 personnes basées à Valence et de mettre en veilleuse les activités du reste de l'équipe. Selon les médias espagnols, le Desafio, qui se préparait pour 2009 avec un budget d'environ 60 millions d'euros, doit fortement réduire ses dépenses, tout en restant sur sa base de Valence dans l'attente de 2011. Le Desafio n'a pas précisé si le Franco-Américain Paul Cayard, embauché récemment pour diriger l'équipe avec un salaire élevé, allait demeurer à la tête du syndicat espagnol.

Team Origin a pour sa part publié mardi un communiqué annonçant une "réduction de son niveau actuel d'activité et une réorientation de sa planification pour 2011". Le syndicat anglais ne précise pas ce que vont devenir les quelque 100 membres de son équipe. Son patron, Sir Keith Mills, se déclare toujours "pleinement engagé" vis-à-vis de la Coupe, tout en se voyant forcé de "ralentir" son activité. Il se dit "frustré et déçu" de la situation et appelle Alinghi et Oracle à trouver un accord permettant aux challengers de "planifier leurs futures campagnes" pour la "Cup".

(si)

Ton opinion