Actualisé 21.08.2008 à 05:18

Les châtiments corporels toujours en vigueur dans des écoles américaines

Le châtiment corporel est toujours en vigueur dans nombres d'écoles publiques américaines: plus de 200.000 élèves ont reçu des coups de baguettes au cours de la dernière année scolaire.

C'est dans le sud du pays que la pratique est la plus courante. Dans les Etats du Texas et du Mississippi, des enfants de 3 à 19 ans «sont punis physiquement de matière routinière pour des infractions mineures telles que manger du chewing-gum, parler dans le dos d'un professeur ou pour s'être battus», selon le rapport rassemblé par l'ACLU (American Civil Liberties Union) et l'organisation Human Rights Watch.Le châtiment corporel est légal dans 21 Etats. Dans une douzaine d'Etats du sud où un millier d'enfants sont physiquement punis chaque année, les filles noires ont deux fois plus de risques d'être battues que leurs homologues blanches.Les châtiments corporels sont généralement administrés sous forme de coups de baguette répétés sur le postérieur. «Toute école publique doit avoir des méthodes efficaces de discipline mais battre les enfants enseigne la violence et n'empêche pas les mauvais comportements», a affirmé Alice Farmer, un des auteurs du rapport.«Les élèves issus des minorités ont déjà de nombreuses barrières à surmonter pour réussir. En exposant ces enfants à des taux de châtiments corporels excessifs, les écoles créent un environnement hostile où les élèves devront lutter encore plus», a regretté l'auteur.L'enquête rapporte plusieurs témoignages d'enfants ayant été battus au point d'être sévèrement blessés. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!