Genève - Les chats aussi doivent se mettre au vert 
Publié

GenèveLes chats aussi doivent se mettre au vert

Les autorités invitent les propriétaires de félidés à abandonner les litières minérales au profit de litières végétales.

Le canton compte environ 29’000 chats. Chacun nécessite environ 33 kilos de litière par an.

Le canton compte environ 29’000 chats. Chacun nécessite environ 33 kilos de litière par an.

Pixabay

Consommer vert, même pour la litière de son chat. C’est ce que demandent les autorités genevoises aux propriétaires des 29’000 boules de poils du canton. Selon un communiqué conjoint du vétérinaire cantonal et du Service des déchets, cité par la «Tribune de Genève», «l’élimination de ces grandes quantités de déchets, principalement d’origine minérale, ne se fait pas sans poser des problèmes aux Services industriels de Genève. Les résidus non combustibles provenant de leur incinération, 5000 tonnes de mâchefers par an, nécessitent un stockage définitif en décharge».

Aussi, les propriétaires de chats sont appelés à abandonner les litières minérales au profit de litières végétales biodégradables, qui «s’éliminent totalement par combustion».

(lhu)

Ton opinion

28 commentaires