Rodéo de Vernier (GE): Les chauffards prennent 3 ans dont 6 mois ferme
Actualisé

Rodéo de Vernier (GE)Les chauffards prennent 3 ans dont 6 mois ferme

Un automobiliste à l'arrêt est décédé après avoir été percuté fin 2012. Le Tribunal fédéral confirme les deux condamnations pour homicide par négligence.

La voiture de la victime (à gauche), tuée sur le coup, avait pris feu puis avait explosé.

La voiture de la victime (à gauche), tuée sur le coup, avait pris feu puis avait explosé.

Pierre Albouy / TG

Les condamnations des deux protagonistes du drame de la route survenu à Vernier (GE) en décembre 2012 sont définitives. Le Tribunal fédéral (TF) a débouté les deux chauffards responsables du décès d'un troisième automobiliste, dont la voiture avait été percutée par l'arrière.

Le meurtre écarté

Les deux hommes écopent tous deux d'une peine de trois ans de prison dont six mois ferme. Ils sont reconnus coupables d'homicide par négligence. Les juges de Mon Repos ont parallèlement rejeté le recours de proches de la victime, qui demandaient que les deux chauffards soient condamnés pour meurtre par dol éventuel.

Le drame s'était produit le 29 décembre, tôt le matin à Vernier. La victime, un agent de sécurité qui rentrait de son travail, était arrêtée à un feu pour tourner à gauche lorsque son véhicule avait été percuté par l'arrière par un véhicule lancé à plus de 100 km/h.

Voiture carbonisée

Sous la violence du choc, la voiture de l'agent de sécurité avait été projetée à plus de 60 mètres avant de prendre feu. Ce drame constituait le dernier acte d'une course-poursuite entre les deux chauffards.

Jeune fêtard contre fou de la vitesse

L'un d'eux, un étudiant genevois alors âgé de 21 ans, sortait d'une boîte de nuit. Il avait bu, fumé du cannabis et était énervé après avoir été éconduit. Le second chauffard est un père de famille brésilien sous le coup de plusieurs sanctions pour vitesse excessive. (arrêt 6B_454/2016 du 20 avril 2017) (ats)

Ton opinion