Rodéo à Genève: Les chauffards roulaient à plus de 150km/h
Actualisé

Rodéo à GenèveLes chauffards roulaient à plus de 150km/h

Un rapport de police détaille les vitesses et la durée de la course à laquelle auraient participé deux conducteurs sur un tronçon limité à 50km/h. Leur rodéo avait fait un mort le 13 novembre.

127, puis 153km/h: ce sont les deux pointes de vitesse atteintes le soir du 13 novembre dernier, sur la rue de Lyon, dans le centre de Genève. Le secteur est pourtant limité à 50km/h. Le premier rapport de police sur l'accident, qui a fait un mort et un blessé grave, cité vendredi par la «Tribune de Genève», paraît très accablant pour les deux conducteurs impliqués dans le rodéo.

Le document explique également qu'ils se seraient livrés à une course-poursuite sur 450 mètres et que le piéton mortellement fauché a été projeté à 31 mètres du point d'impact. En outre, le rapport fait état de signes échangés entre les occupants des deux bolides avant l'accident. «Serait-il confirmé, ce dernier élément validerait non seulement la thèse de la course-poursuite, mais encore celle de la concertation coupable des deux conducteurs», tonne l'avocat du défunt, Me Jacques Barillon, dans les colonnes du quotidien local.

Une thèse totalement réfutée par le défenseur du conducteur de la BMW, véhicule qui a percuté les deux piétons. Dans «20 minutes» mercredi, Me Abikzer assure que les protagonistes ne se connaissaient pas et n'ont pas participé à une course.

(20 minutes)

Ton opinion