Les chaussettes pour filles surfent sur la vague fashion
Actualisé

Les chaussettes pour filles surfent sur la vague fashion

BERNE – Dans le sillage de Bleu Forêt et de Dim, les chaussettes se portent même avec des talons aiguilles.

En Suisse, Migros et Coop ont augmenté les ventes de chaussettes pour dames, surtout celles des leggins. «Les Chauss'Up de Dim et les over-knees, qui montent au-dessus du genou, s'arrachent, confie Nathalie Etienne acheteuse chez Manor. Les chaussettes sont devenue un accessoire fashion. Elles coûtent plus cher, se portent de manière apparente comme un string. Leurs coloris sont moins classiques aussi.» Tricotage des Vosges a relancé le trend. Réussite rare dans le textile, l'entreprise a une production 100% française, explique le magazine Capital. Les prix de sa marque Bleu Foret, la Rolls du secteur, sont jusqu'à dix fois plus élevés que le prix moyen: jusqu'à 50 fr. pour les modèles cachemire. Mourante, la filiale de Dim a été rachetée pour 1 Euro symbolique par ses cadres et Jacques Marie. L'inventeur des Dim Up, fameux bas qui tiennent sans porte-jarretelles, avait senti que les femmes s'habillant de plus en plus en pantalon, elles allaient porter de plus en plus de chaussettes. Dim l'a viré. Aujourd'hui, il réalise les chaussettes Dim dont les ventes ont explosé de 30%. Le temps lui a donné raison.

Giuseppe Melillo

Ton opinion