Irak: Les chaussures jetées sur Bush ont été détruites
Actualisé

IrakLes chaussures jetées sur Bush ont été détruites

Les chaussures lancées par un journaliste irakien sur le président américain George W. Bush ont été détruites. Les enquêteurs les ont analysées pour s'assurer qu'elles ne contenaient pas d'explosifs puis les ont éliminées.

«Nous avons envoyé une demande aux services de sécurité leur demandant les effets, téléphone, chaussures, de Mountazer al-Zaïdi. Ils ont tout renvoyé sauf les chaussures», a indiqué jeudi à l'AFP le juge d'instruction chargé d'enquêter sur le journaliste Mountazer al-Zaïdi.

«Les chaussures ont été examinées par les services américains et irakiens de sécurité, puis elles ont été détruites» lors des analyses, a ajouté le magistrat irakien.

A Bethléem, en Cisjordanie, une cinquantaine de journalistes palestiniens rassemblés jeudi devant la basilique de la Nativité ont retiré leurs chaussures en signe de solidarité avec leur confrère irakien.

Ils ont lancé des slogans demandant la libération de Mountazer al-Zaïdi, qui risque selon la loi irakienne jusqu'à sept ans de prison pour «offense à un chef d'Etat étranger», a constaté un correspondant de l'AFP.

Des centaines de pèlerins étrangers se trouvaient à Bethléem à l'approche des fêtes de Noël.

Dimanche soir à Bagdad, Mountazer al-Zaïdi a insulté et lancé ses chaussures sur George W. Bush lors d'une conférence de presse du président américain venu faire une visite d'adieu en Irak, sans toutefois l'atteindre. Il voulait protester contre l'invasion américaine de l'Irak.

La vidéo du journaliste lançant ses chaussures

(ats)

Ton opinion