Actualisé 06.05.2016 à 11:24

Initiative «vache à lait»Les chefs des transports opposés à l'initiative

Les responsables des transports de Suisse romande s'opposent au texte soumis au vote populaire le 5 juin prochain.

La Conférence des directeurs des transports de Suisse occidentale (CTSO)vient de prendre position.

La Conférence des directeurs des transports de Suisse occidentale (CTSO)vient de prendre position.

photo: Keystone/Archives

La Conférence des directeurs des transports de Suisse occidentale (CTSO) rejette l'initiative «vache à lait». Elle estime que le financement du réseau routier sera assuré grâce à la création du Fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA).

Il n'est donc pas nécessaire d'y affecter la totalité de l'impôt sur les huiles minérales comme le demande l'initiative, lit-on vendredi dans un communiqué de la CTSO, qui regroupe les responsables des transports de Suisse romande et du canton de Berne.

Si l'initiative «Pour un financement équitable des transports» était acceptée, la Confédération serait obligée de réduire ses contributions aux cantons et d'opérer des coupes dans les autres domaines et les transports publics ne seraient pas épargnés, selon les ministres des transports romands. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!