Transport public: Les chemins de fer rhétiques font un tabac

Actualisé

Transport publicLes chemins de fer rhétiques font un tabac

Plus du quart des chemins de fer en Suisse sont à voie étroite.

L'an dernier, ils ont transporté près de 90 millions de passagers, soit près d'un sur cinq, dans 21 cantons. Par leur taille métrique, ces chemins de fer s'accommodent particulièrement bien à la topographie escarpée des Alpes.

Parmi les 28 compagnies helvétiques, qui exploitent plus de 1400 kilomètres de lignes, les Chemins de fer rhétiques constituent un réseau historique en collaboration avec la Matterhorn Gotthard Bahn, le Gornergrat et la ligne de faîte de la Furka. Il est même le plus grand à voie étroite des Alpes, avec ses 550 km, rappelle jeudi la LITRA.

Selon le Service d'information pour les transports publics, les chemins de fer à voie étroite sont en outre en mesure de surmonter des pentes grâces aux crémaillères posées sur certains tronçons. Plus légers, ils consomment moins d'énergie. En plus de la montagne, on trouve la voie étroite dans les RER urbains ou dans certaines régions rurales.

Selon la LITRA, les chemins de fer à voie étroite occupent quelque 5000 emplois en Suisse. Avec un total de recettes de près de 300 millions de francs, ils constituent un acteur important sur la scène ferroviaire, précise la LITRA dans un communiqué.

(ats)

Ton opinion