Les chiens nuisent à l'éclairage
Actualisé

Les chiens nuisent à l'éclairage

GENÈVE – L'urine de chien fait souffrir les candélabres de la ville. Demain, le Conseil municipal se prononcera sur un crédit de 231 500 fr. pour remplacer, en urgence, trente candélabres situés sur le pourtour de la rade.

Ces derniers représentent un «danger sérieux». «Certes, le vent et la bise qui sévissent au bord du lac mettent à mal les mâts, explique Florence Colace, architecte-éclairagiste à la Ville. Mais il y a aussi plus de chiens sur la rade et leur urine attaque les pieds de poteaux.» Si le crédit est accepté par le Conseil municipal, «ce qui fait peu de doute», selon la Tribune de Genève de samedi, les candélabres devraient être changés en fin d'année. Les services de la Ville ont prévu de les remplacer par du matériel provisoire en attendant le «plan lumière», en cour d'élaboration, qui doit redéfinir l'éclairage en ville.

(reb)

Ton opinion