Actualisé

Produit intérieur brutLes chiffres pourraient indiquer une récession

Le SECO publie vendredi sa première estimation sur la croissance en Suisse au 2e trimestre. Des experts estiment que le pays est tombé en récession au 1er semestre.

Une crise ne se profile cependant pas, selon ces experts. Après un recul de 0,2% au premier trimestre, l'économie helvétique pourrait bien afficher un repli entre avril et juin. Les analystes de Credit Suisse tablent sur un recul du produit intérieur brut (PIB) du pays de 0,1%. Le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique de Zurich fait preuve d'un peu plus de pessimisme en anticipant une baisse de 0,5%.

L'institut Créa et l'Université de Lausanne comptent sur un ralentissement de la croissance. Ils n'avancent toutefois aucun chiffre.

Hausse de 0,8% attendue

Selon la plupart des économistes, un pays qui connaît deux trimestres régressifs se trouve en récession. Les experts d'UBS et de Credit Suisse précisent que si l'on parle de récession après la publication officielle des chiffres, le terme revêt un aspect purement technique et arithmétique. La Suisse ne connaît en effet pas de véritable crise économique, précisent-ils à l'ats.

Pour l'ensemble de l'année, les calculs des analystes révèlent une légère hausse de l'activité économique. Le SECO, lui-même, anticipe une croissance de 0,8%. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!