Actualisé

Amérique latineLes Chiliens veulent changer la Constitution

La Constitution héritée de la dictature doit être remplacée, ont réclamé les Chiliens lors d'une consultation organisée dimanche.

1 / 39
De violents affrontements ont eu lieu vendredi entre protestataires et forces de l'ordre à Santiago. (Samedi 7 mars 2020)

De violents affrontements ont eu lieu vendredi entre protestataires et forces de l'ordre à Santiago. (Samedi 7 mars 2020)

Keystone
De violentes manifestations anti-gouvernementales et des heurts avec la police se sont produits dimanche dans la ville chilienne de Viña del Mar au moment où s'ouvrait un festival international de la chanson. (23 février 2020)

De violentes manifestations anti-gouvernementales et des heurts avec la police se sont produits dimanche dans la ville chilienne de Viña del Mar au moment où s'ouvrait un festival international de la chanson. (23 février 2020)

AFP
Deux manifestations ont été organisées à Santiago l'une favorable à l'adoption d'une nouvelle Constitution et l'autre réclamant le maintien de celle en vigueur au Chili, confronté à une grave crise sociale. (Dimanche 16 janvier 2020)

Deux manifestations ont été organisées à Santiago l'une favorable à l'adoption d'une nouvelle Constitution et l'autre réclamant le maintien de celle en vigueur au Chili, confronté à une grave crise sociale. (Dimanche 16 janvier 2020)

AFP

Les Chiliens qui ont participé à une consultation populaire organisée sur divers thèmes se sont majoritairement prononcés pour le remplacement de la Constitution adoptée sous la dictature militaire (1973-1990).

Les autorités ont publié dimanche les résultats provisoires de cette consultation volontaire et non contraignante menée dans la semaine par plus de 200 municipalités chiliennes, d'abord sur les sites web des mairies puis lors de votes physiques dimanche.

Au total, quelque 1,5 million d'électeurs se sont prononcés. Lors de la présidentielle de 2017, le corps électoral était de 14,3 millions d'électeurs. L'Association chilienne des municipalités a annoncé que dans les 29 communes où le vote s'est fait électroniquement, 1'055'044 votes avaient été enregistrés.

Chili: heurts entre police et manifestants après 40 jours de crise sociale

Des heurts opposent police et manifestants à Santiago, au Chili, alors que des milliers de personnes manifestent à l’appel de plusieurs organisations syndicales du secteur public, 40 jours après le début d’un mouvement pour réclamer des mesures sociales urgentes.

Révolte sociale

«80% des citoyens demandent une nouvelle Constitution et 70% veulent que cette Constitution soit élaborée par une assemblée constituante», a déclaré à la radio Felipe Delpin, maire de La Granja, et membre de cette association.

Les autres thèmes évoqués lors de la consultation ont été les sujets centraux de la révolte sociale qui a secoué le Chili ces derniers mois: les retraites, la santé et l'instruction publique.

Le remplacement de la Constitution héritée de la dictature du général Augusto Pinochet était l'une des exigences des manifestants qui ont participé au mouvement social. Cette crise, la plus grave que le Chili ait connue depuis son retour à la démocratie en 1990, a fait 24 morts et des milliers de blessés. De nombreuses violations des droits de l'homme commises par les forces de l'ordre ont été dénoncées notamment par l'ONU. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!