Actualisé

AsieLes Chinois mal notés seront privés d'avion

Dans moins de deux mois, les Chinois ayant un comportement social répréhensible verront leurs déplacements restreints. Un système de notation sociale est en cours d'élaboration.

Les Chinois vont être de plus en plus contrôlés.

Les Chinois vont être de plus en plus contrôlés.

AFP

Dès le 1er mai 2018, les citoyens chinois mal notés socialement ne pourront plus prendre les trains ou les avions. Le parti communiste travaille depuis 2014 sur un système d'évaluation de ses citoyens. Il sera généralisé et obligatoire en 2020, relate Reuters.

Cette note sociale sera attribuée en fonction du comportement, du casier judiciaire, mais aussi de la situation financière, de la civilité, ou des opinions politiques du citoyen. Elle sera établie après un croisement de données fournies par les réseaux sociaux, les smartphones, la police, les tribunaux ou encore le fisc.

Mal garer son vélo fera chuter la note

Plus concrètement, pourront perdre des points les citoyens qui ont donné de «fausses alertes sur le terrorisme», causé des «problèmes» sur des vols aériens, utilisé des billets de trains expirés, fumé dans un espace public, mal garé leurs vélos, détaille Reuters.

La règle semble nouvelle, mais l'agence d'informations rappelle que le gouvernement chinois limite les possibilités des citoyens trop endettés depuis plusieurs années. Ceux-ci figurent sur une liste noire établie par une cour de justice. Ils peuvent alors rencontrer des difficultés pour inscrire leurs enfants dans des écoles cotées, faire des achats en ligne, demander une carte de crédit, ou réserver une nuit dans un hôtel de luxe.

Un scénario impensable? La série d'anticipation «Black Mirror» a imaginé dans un épisode angoissant une situation à peu près semblable aux USA. Mais cette fois, les citoyens se notent entre eux.

Voici un extrait vidéo de cette série en anglais

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!