Allemagne: Les cigarettes Parisienne font un tabac à Berlin
Actualisé

AllemagneLes cigarettes Parisienne font un tabac à Berlin

Les cigarettes de la marque suisse Parisienne se vendent comme des petits pains dans les quartiers branchés de la capitale allemande.

par
David Torcasso/Olivia Fuchs

Parisienne est parvenue à faire ce que Rivella essaie depuis longtemps. Initialement lancée dans les régions frontalières, la clope jurassienne cartonne désormais dans la capitale allemande. «Nous les vendons depuis un an et demi. Ces cigarettes ont toujours plus de succès auprès de mes clients», confirme Gürkun Kahyoglu, qui gère un petit magasin de nuit dans l'arrondissement de Neukölln. «Le nom est sexy. Je trouve que ça me correspond bien», affirme Frederic Klein, étudiant en art. Le Néerlandais de 28 ans, qui fume ces cigarettes depuis trois mois, les a découvertes par hasard. «Le design du paquet me plaît beaucoup», explique-t-il.

Tonislav Kostic travaille dans un kiosque de la gare de métro Kottbusser Tor. Lui aussi confirme le succès de Parisienne: «La demande est grande. Surtout les jeudis et les samedis après minuit. La plupart sont des hommes allemands de moins de 35 ans.» «Les jeunes alternatifs se roulent leurs clopes ou alors ils fument des Parisiennes, parce que ce n'est pas une grosse marque américaine», confirme Ulas Ballikaya, qui gère un petit magasin dans le quartier de Kreuzberg.

Outre le design et le nom, le prix est aussi un atout de vente. Avec 4,60 euros, le paquet coûte 30 centimes de moins que les autres marques. «Je ne savais pas que Parisienne était suisse. C'est bizarre que ces cigarettes soient quand même moins chères», s'étonne Frederic Klein.

Ton opinion