Euro 2016: Les cinq choses à savoir sur le Pays de Galles
Actualisé

Euro 2016Les cinq choses à savoir sur le Pays de Galles

Groupe B - Que peut espérer le Pays de Galles à l'Euro? Tour d'horizon en cinq points avant son premier match samedi.

Le onze gallois avant une rencontre des éliminatoires de l'Euro.

Le onze gallois avant une rencontre des éliminatoires de l'Euro.

photo: Keystone

> L'équipe

Après 58 ans d'absence et son quart de finale lors du Mondial-1958, son unique participation à un tournoi international, le pays de Galles est de retour. En grande partie grâce à Gareth Bale, la star du Real Madrid. Solides en éliminatoires, les Gallois ont rapidement entrevu la qualification après avoir pris quatre points à la Belgique.

Depuis, ils sont entrés dans une phase d'essais moins convaincante, à l'image de la claque infligée par la Suède le 5 juin (3-0). Mais ils devraient revenir aux sources contre la Slovaquie, l'Angleterre et la Russie. Une qualification en 8e semble jouable. Après, tout reposera vraisemblablement sur l'état de forme de Bale.

> Le sélectionneur

Ex-défenseur international, Chris Coleman a bourlingué en Premier League avant de s'asseoir sur un banc en 2002. A 45 ans, deux passages à l'étranger (Real Sociedad en Espagne et Larissa en Grèce) l'ont aidé à se forger une expérience jusqu'à sa désignation en janvier 2012 après le décès soudain de Gary Speed.

Coleman, qui vient de prolonger jusqu'en 2018, a permis à la génération lancée par son prédécesseur de prendre une nouvelle dimension et l'équipe est ainsi passée de la 84e à la 26e place mondiale. Articulée autour d'un original 3-5-1-1 taillé sur mesure pour Bale et Aaron Ramsey (Arsenal), elle est même montée au 17e rang en 2015.

> La star

Au Real Madrid, avec lequel il vient de remporter à nouveau la Ligue des champions, il côtoie Ronaldo et consorts mais en sélection, Gareth Bale a dépassé l'ex-Red Devil Ryan Giggs et évolue seul sur sa planète. Endurant, rapide, précis, l'ex-ailier de Tottenham passé par Southampton a déjà tout pour lui à 26 ans. International depuis 2006, le gaucher qui évolue en sélection derrière la pointe, compte 19 buts en 55 capes. Dont encore sept en qualifications sur les onze marqués par son équipe.

> Points forts

Bale, évidemment! Sa défense à trois articulée autour du robuste capitaine Ashley Williams est un autre atout. Elle n'a encaissé que quatre buts en qualifications et a fini sept matches sans en prendre un seul.

> Points faibles

Cette «Bale dépendance» est le revers de la médaille. Juste derrière, Ramsey devra également éviter les blessures pour une fois. Le manque d'expérience à ce niveau est également un handicap. Enfin, le 11 de départ reste hétéroclite et c'est particulièrement vrai dans le couloir droit et devant avec des joueurs de D2 anglaise (Gunter et Robson-Kanu). Expérimentaux, les derniers mois ont été décevants et le pari raté de l'unique match de préparation contre la Suède pourrait avoir émietté la confiance. (nxp/afp)

Contingent

Equipe-type: Hennessey - Chester, A. Williams, Davies - Gunter, Ramsey, Allen, Ledley, Taylor - Bale - Robson-Kanu

Les 23 joueurs:

Gardiens (3): Wayne Hennessey (Crystal Palace/ENG), Daniel Ward (Liverpool/ENG), Owain Fôn Williams (Inverness/SCO)

Défenseurs (7): Ashley Williams (Swansea/ENG), James Chester (West Bromwich/ENG), Ben Davies (Tottenham/ENG), James Collins (West Ham/ENG), Chris Gunter (Reading/ENG/D2), Neil Taylor (Swansea/ENG), Jazz Richards (Fulham/ENG/D2)

Milieux (7): Joe Ledley (Crystal Palace/ENG), Joe Allen (Liverpool/ENG), David Vaughan (Nottingham Forest/ENG/D2), Jonathan Williams (Crystal Palace/ENG), David Edwards (Wolverhampton/ENG/D2), Aaron Ramsey (Arsenal/ENG), Andy King (Leicester/ENG)

Attaquants (6): Gareth Bale (Real Madrid/ESP), David Cotterill (Birmingham/ENG/D2), Hal Robson-Kanu (Reading/ENG/D2), Simon Church (Milton Keynes/ENG/relégué en D3), Sam Vokes (Burnley/ENG/promu en D1), George Williams (Fulham/ENG/D2)

(NewsXpress)

Ton opinion