Gibloux (FR): Les circonstances exactes du crash restent peu claires
Actualisé

Gibloux (FR)Les circonstances exactes du crash restent peu claires

Les circonstances exactes du crash d'un avion dimanche dans la forêt du Gibloux (FR) ne sont pas encore établies.

Deux personnes sont décédées dans l'accident. L'épave a été transférée lundi en lieu sûr pour les besoins de l'enquête.

«Pour l'heure, il est difficile de dire le rôle joué par la couche de stratus au moment de l'accident», a indiqué lundi à l'ATS Olivier de Sybourg, du Bureau d'enquête sur les accidents d'avion (BEAA). Des pilotes de la région avaient évoqué la météo nuageuse au moment de l'accident, lundi dans les colonnes de «La Liberté».

Le BEAA doit encore dépouiller tout le dossier technique de la machine et du pilote pour en savoir davantage sur les circonstances et les causes exactes de l'accident, a précisé M. de Sybourg. «Aujourd'hui, nous nettoyons le site. Nous récupérons l'épave qui sera transportée dans un entrepôt», a-t-il annoncé.

Parachutistes largués auparavant

L'avion a été retrouvé dimanche complètement carbonisé. Les secours n'ont pu que constater le décès du pilote et de sa passagère. L'appareil avait auparavant largué 17 parachutistes dans la région. Ses occupants, tous deux Suisses alémaniques, avaient l'intention de se poser sur l'aérodrome d'Ecuvillens.

L'engin, un «PAC», spécialisé dans le transport de parachutistes, était parti dimanche matin de Beromünster (LU), avait passé par Colombier (NE), avant de reprendre son vol vers la Gruyère, a précisé dimanche le porte-parole de la police Hans Maradan.

Crash dans la forêt

C'est un témoin qui a entendu un bruit d'explosion vers 13h25 et qui a alerté la police. Celle-ci a immédiatement envoyé des patrouilles à la recherche de l'avion. Un hélicoptère de la REGA a également été engagé.

Aux alentours de 15h00, l'épave a été retrouvée par une patrouille dans la forêt située sur le territoire de la commune de Pont-en-Ogoz. Le feu ayant consumé l'avion ne s'est pas propagé.

(ats)

Ton opinion