01.08.2020 à 12:19

Fête nationale

Les citadins ont brunché à la campagne pour le 1er Août

La fête nationale a été diversement célébrée samedi par les Suisses, malgré la pandémie.

Le conseiller fédéral Guy Parmelin a brunché dans les Grisons le 1er Août.

Le conseiller fédéral Guy Parmelin a brunché dans les Grisons le 1er Août.

USP

Le 1er Août, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga et Karin Keller-Sutter ont ouvert les feux en saluant l'attitude exemplaire de la population pendant la pandémie. Au total, cinq ministres sillonnent la Suisse pour la fête nationale.

«Quand la situation l'exige, nous sommes plus que l'addition de 26 cantons et 8,5 millions d'habitants», a déclaré Simonetta Sommaruga dans son discours à la radio et à la télévision à l'occasion du 1er Août samedi. Avant de remercier les Helvètes pour leur engagement.

La présidente de la Confédération a rendu hommage à «tous ceux qui ont fait en sorte que la Suisse n'arrête pas de fonctionner pendant la pandémie. La Suisse tient bon, solide et unie», a-t-elle souligné.

«Plus que l'addition de 26 cantons»

La Bernoise s'est rendue à midi sur une prairie du Grütli fermée au public. Les personnes intéressées ont pu suivre la célébration d'une heure et demie en direct sur internet. Simonetta Sommaruga devait ensuite rejoindre Lausanne en soirée pour s'adresser aux Romands depuis le parc de Montbenon.

À Schaffhouse, la ministre de la justice Karin Keller-Sutter a loué la concordance et la capacité de compromis de la Suisse dans la gestion des crises majeures, comme celle du coronavirus.

Cette cohésion a été selon elle clairement démontrée ces derniers mois lorsque la population de cantons comme celui de Schaffhouse s'est montrée solidaire avec les mesures contraignantes prises pour protéger l'ensemble de la population, alors même que le canton était nettement moins touché que le Tessin ou la Suisse romande.

Discours et brunchs

Le ministre de l’Économie, Guy Parmelin, sillone aussi la Suisse samedi: le matin, il a participé à un brunch à Coire dans la ferme de la famille Salis avec une délégation suisse et grisonne de l'Union suisse des paysans. Dans 150 fermes, la population a pu profiter de l'occasion pour se régaler lors de l'un des brunchs traditionnels.

Dans la soirée, le Vaudois devait se rendre à Cavaione dans la municipalité de Brusio, dans le sud des Grisons, et y prononcer un discours. Cavaione est la dernière région de Suisse à être entrée dans la Confédération en 1874.

Le ministre de la Santé, Alain Berset, a lui choisi le Tessin pour passer la fête nationale et s'exprimera en soirée à Bellinzone. Le ministre des Affaires étrangères, Ignazio Cassis, s'était déjà rendu au Tessin vendredi. Il a rendu visite à 400 adolescents dans le camp d'été du Centre sportif national de la jeunesse à Tenero.

La ministre de la Défense, Viola Amherd, ne s'est pas rendue en ville de Lucerne en raison de l'annulation des festivités. Quant au ministre des Finances, Ueli Maurer, rien n'était prévu, mais une apparition surprise n'était pas exclue.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!