Bienne: Les citoyens une seconde fois aux urnes pour les stades

Actualisé

BienneLes citoyens une seconde fois aux urnes pour les stades

Les Biennois se prononceront en mars une seconde fois sur le projet de stades.

En raison de la crise, la surface commerciale du complexe multifonctionnel sera réduite d'un tiers. Les installations sportives ne sont elles pas concernées par ce changement.

C'est la société générale HRS chargée de la construction de ce complexe qui a demandé à la ville de modifier des dispositions du projet en raison de la difficulté de trouver des locataires. Par rapport au projet initial, la surface de vente sera réduite de 30%, la surface minimale des commerces abaissée et la vente de produits alimentaires autorisée.

Ces mesures doivent permettre d'attirer des commerces placées sous les stades pour que ce complexe devienne rentable pour HRS qui a réalisé le complexe de la Maladière à Neuchâtel «Malgré la crise, nous aurons les stades au mois de novembre 2012», a assuré mardi le maire Hans Stöckli. Le projet initial prévoyait une ouverture en 2011 ou 2012.

Volet sportif

La capacité du stade de football et celle de la patinoire ne sera pas modifiée. L'aspect extérieur restera aussi le même, la surface commerciale concernée par cette adaptation étant située au sous-sol. Le coût des stades reste fixé à quelque 80 millions de francs. Cette adaptation ne coûtera rien aux contribuables.

Ce complexe multifonctionnel ne pourra toujours pas accueillir de centre commercial. Il abritera des commerces spécialisés. Le maire voit même un avantage à cette baisse de la surface de vente autorisée avec la réduction du trafic motorisé.

Partenariat public-privé

Si le peuple accepte la modification partielle du règlement du plan de quartier, les travaux débuteront en novembre 2010 pour autant que la société générale HRS ait trouvé des locataires. Si elle ne peut réaliser ce projet en partenariat public-privé, la société devra verser un dédommagement à la ville.

Il y a deux ans, les citoyens avaient accepté à plus de 70% ce projet destiné à remplacer un stade de football et une patinoire qui sont dans un état vétuste.

(ats)

Ton opinion