Sunrise - Taxes Poste: Les clients vont passer à la caisse
Actualisé

Sunrise - Taxes PosteLes clients vont passer à la caisse

Sunrise veut économiser sur les taxes prélevées par La Poste pour le paiement des factures à ses guichets.

Payer ses factures Sunrise au guichet de la poste coûtera au minimum 90 centimes de plus.

Payer ses factures Sunrise au guichet de la poste coûtera au minimum 90 centimes de plus.

Le numéro deux suisse des télécommunications répercutera dès mars cet émolument à ses abonnés. Pour l'heure, ni Orange, Swisscom ou Cablecom ne prévoient de franchir ce pas.

Dans un courrier envoyé à ses clients, Sunrise explique que le géant jaune prélève une taxe lorsqu'ils paient une facture en espèce à un guichet postal. Cet émolument varie en fonction du montant de la facture mais se chiffre au minimum à 90 centimes (hors TVA) par paiement.

A compter du mois de mars, Sunrise reportera à chaque fois cette taxe sur la facture du mois suivant de ses clients qui paient au guichet, a indiqué jeudi à l'ATS Roger Schaller, porte-parole de l'opérateur zurichois, confirmant une information du site internet «Cash». L'opération permettra d'économiser entre 4 et 6 millions de francs par an, argent qui pourra être investi dans des produits innovants.

Plus d'un tiers des clients de Sunrise s'acquittent encore de leurs factures aux guichets La Poste, selon M. Schaller. Pour éviter de se voir répercuter la taxe du géant jaune, ils devront avoir recours à la banque en ligne, à un ordre de débit direct ou à une ordre de paiement pour régler leur facture.

Initiative isolée

Selon les dernières informations disponibles, Sunrise compte quelque 2,9 millions de clients. Toutefois, tous ne reçoivent pas une facture, à l'exemple des abonnés disposant d'un abonnement de téléphonie mobile à prépaiement (prepaid).

Contactés par l'ATS, les porte-paroles d'Orange, Swisscom ou Cablecom ont laissé entendre que leur entreprise n'escompte pas pour l'heure adopter une politique identique à celle de leur concurrent. Egalement gros émetteurs de factures, les caisses-maladies telles qu'Helsana ou la CSS, n'ont pas non plus de projets similaires.

(ats)

Ton opinion