Actualisé 10.01.2012 à 22:35

Football - Super LeagueLes clubs romands à l'affût

Les formations de Super League ont jusqu'à fin février pour boucler leur effectif. Tour d'horizon des listes de commissions.

de
Grégory Beaud
es «bannis» du FC Sion pourront désormais jouer.

es «bannis» du FC Sion pourront désormais jouer.

Bien que Sion et Xamax aient actuellement d'autres chats à fouetter, le mercato d'hiver s'ouvre le 15 janvier. Plus sereinement que les Valaisans et les Neuchâtelois, Lausanne et Servette tentent d'étoffer leur contingent en s'assurant les services d'un renfort de poids.

Quatre clubs, donc, quatre réalités différentes, mais une préoccupation commune: assurer la survie dans l'élite du football suisse. Et chacun, pour des raisons diverses, devra livrer une rude bataille. Dans cette optique, et à la lumière des enseignements que chacun a pu tirer lors du 1er tour du championnat, cette période de transfert arrive à point nommé. La difficulté réside, sans doute, à faire preuve de clairvoyance au moment de choisir ses joueurs.

A un mois de la reprise, il est temps de passer en revue les clubs francophones de Super League.

Neuchâtel Xamax: le flou artistique

Les départs: La formation de la Maladière a décidé de se passer des services de Stéphane Besle, Javier Arizmendi et Haris Seferovic. Surnuméraires durant les deux premiers tours, Sander Keller et Admir Aganovic sont, eux, sur le départ. Pour l'heure, l'avenir du défenseur Vincent Bikana est encore à clarifier. Le Camerounais doit prouver qu'il n'a pas menti sur son âge en s'engageant avec Neuchâtel.

Les arrivées: Aucune.

Les besoins: De l'argent, un ou plusieurs juristes et un directeur sportif. Alors que les autres formations de Super League étoffent leur contingent, les «rouge et noir» n'ont aucune personne de référence pour contacter d'éventuels renforts.

Servette FC: travailler dans la continuité

Les départs: Le club pourrait perdre son stratège Matias Vitkieviez. Le meilleur réalisateur des «grenat» (5 buts) est courtisé par Young Boys. Cette incertitude le met à l'écart du groupe durant la préparation. En outre, les Servettiens ne comptent plus sur le milieu de terrain Mobulu Mfuti. L'ancien xamaxien n'est actuellement pas en camp d'entraînement, au Portugal.

L'arrivée: «Nous enregistrons le retour de prêt de Thierry

Moutinho», précise Didier Rieder, responsable communication du club.

Les besoins: «Nous travaillons dans la continuité, mais restons attentifs en cas de bonne affaire sur le marché», a expliqué le porte-parole.

Lausanne-Sport: tout pour la survie

Le départ: Nicolas Marin quitte le navire pour partir tenter une nouvelle aventure à Dubaï.

Les arrivées: La formation

de la Pontaise a obtenu le prêt de Junior Sanogo (Thoune). Le milieu de terrain musclera le jeu des Vaudois. En outre, le LS s'est assuré les services de Nestor Susaeta, ancien joueur de Vallecano en 1re division espagnole. «Nous avons de grandes attentes concernant ce joueur», a prévenu Alain Joseph, le vice-président.

Les besoins: «Nous sommes à la recherche d'un latéral droit», poursuit le dirigeant. Dans la lutte pour le maintien, Alain Joseph montre une motivation sans faille: «Nous ferons tout pour rester en Super League et sommes à l'affût de toute occasion sur le marché.»

FC Sion: marché en deux temps

Les départs: Giovanni Sio a choisi de poursuivre sa carrière à Wolfsburg. Le club valaisan a décroché le gros lot en vendant son attaquant pour 7 millions de francs. Pascal Feinduno, lui, en a eu marre des péripéties administratives et a mis un terme à son contrat. «Et avec nos recrues estivales, on peut dire qu'une partie du mercato est déjà effectuée», a malicieusement glissé Marco De Gennaro, directeur sportif du club.

Les arrivées: Mario Mutsch, Billy Ketkeophomphone, Gabri, Stefan Glarner et José Goncalves. Hormis ces joueurs désormais légalement éligibles, Sion s'était assuré les services du Malien Mohamed Traoré.

Les besoin: «Nous sommes à la recherche d'un attaquant et d'un ailier droit, détaille Marco De Gennaro. La somme du transfert de Sio va nous permettre de trouver une bonne solution.» Le nom de Mladen Petric a été évoqué.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!