Actualisé 13.07.2016 à 16:34

Yémen

Les combats meurtriers s'intensifient

En 24 heures, des dizaines de personnes ont perdu la vie dans des heurts au Yémen. L'aviation de la coalition est intervenue.

1 / 150
Keystone
La coalition menée par l'Arabie saoudite a visé lundi des sites de missiles balistiques et de drones de rebelles houthis à Sanaa. (30 mars 2020)

La coalition menée par l'Arabie saoudite a visé lundi des sites de missiles balistiques et de drones de rebelles houthis à Sanaa. (30 mars 2020)

AFP
La guerre au Yémen a un «impact dévastateur» sur la santé mentale des enfants, selon l'ONG Save the Children. (23 mars 2020)

La guerre au Yémen a un «impact dévastateur» sur la santé mentale des enfants, selon l'ONG Save the Children. (23 mars 2020)

AFP

Les combats se sont intensifiés mercredi, faisant des dizaines de morts en 24 heures. Au même moment, l'émissaire de l'ONU a entamé à Sanaa des consultations pour une reprise des pourparlers de paix.

Sur le front de guerre à Nahm, au nord-est de la capitale Sanaa, les forces loyalistes ont réussi mercredi à reprendre une position montagneuse que tenaient les rebelles chiites Houthis, au prix de 25 morts dans les deux camps, selon des sources militaires.

L'aviation intervient

Les combats à Nahm se sont soldés par la mort de 17 rebelles et huit combattants loyalistes, a détaillé un porte-parole des forces progouvernementales, Abdallah al-Chandaqi. L'aviation de la coalition arabe, qui opère depuis mars 2015 au Yémen sous commandement saoudien, est intervenue en appui aux forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi, ont indiqué les sources militaires.

Quatre soldats et quatre rebelles ont également péri dans de violents combats dans la province de Marib, à l'est de Sanaa, où les forces pro-Hadi ont repris une colline surplombant l'un de leurs camps, a indiqué une source militaire loyaliste. Plus au nord, sept rebelles ont été tués dans des raids aériens de la coalition contre leur convoi dans la province de Jawf, ont indiqué d'autres sources militaires.

Le médiateur de l'ONU arrive

Dans la province de Chabwa (sud), quatre soldats ont été tués dans des combats autour de Bayhan et d'Usaylan, une région pétrolière où les forces pro-Hadi ont «légèrement progressé» face aux rebelles, a indiqué le colonel Motleq Jawhar de la 19e brigade d'infanterie.

Au plan diplomatique, le médiateur de l'ONU, arrivé à Sanaa dans l'après-midi, devait poursuivre ses consultations entamées mardi avec le président Hadi dans la capitale saoudienne Ryad. L'objectif est de préparer la reprise, prévue vendredi à Koweït, des pourparlers de paix.

Les négociations de paix ont été suspendues fin juin après plus de deux moins de discussions infructueuses en vue d'un arrêt de la guerre au Yémen. Selon l'ONU, le conflit a déjà fait plus de 6400 morts depuis mars 2015. (nxp/ats/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!