Les combinés mobiles s'adaptent au Net
Actualisé

Les combinés mobiles s'adaptent au Net

Philips propose deux téléphones connectables à Internet, l'un avec Skype, l'autre avec Live Messenger.

Les opérateurs téléphoniques ne sont plus les seuls acteurs à décider du prix d'une conversation. Depuis l'arrivée de la téléphonie sur Internet, la voice IP (VoIP), les internautes peuvent converser entre eux en utilisant des logiciels comme Skype ou Windows Live Messenger (anciennement MSN).

Les appels entre ordinateurs du monde entier sont gratuits, mis à part le coût de la connexion Internet (ADSL, câble, modem). Des constructeurs ont mis sur le marché des téléphones sans fil qui permettent d'utiliser cette technologie sans devoir rester attaché à son PC.

Philips vend deux téléphones universels compatibles DECT (sans-fil classique) et Internet: le VOIP 433 (Live) et le VOIP 321 (Skype). Dans les deux cas, les stations de base se branchent avec un câble sur la ligne téléphonique analogique et avec un autre cordon sur un port USB du PC.

Un transformateur électrique alimente la base et un autre sert à recharger le combiné mobile. Ordinateur allumé, les contacts Skype ou Windows Live Messenger (WLM) apparaissent sur l'afficheur du téléphone. Une pression sur une touche suffit pour établir la liaison avec le correspondant en ligne.

Le VOIP 321 exige l'installation de logiciels avant d'utiliser Skype ou Skype Out (appel Internet sur les réseaux). Son écran n'est que monochrome. Plus abouti, le VOIP 433, avec afficheur couleur, se connecte directement sur un port USB libre (plug-and-play). A l'utilisation, seul regret: l'ordinateur doit être enclenché. En 2007, de nouveaux appareils autonomes, fonctionnant sans PC, seront commercialisés.

Jérôme Genet

Prix indicatif de 119 fr. pour le VOIP321 1S (Skype, blanc) et de 159 fr. pour le VOIP433 1S (WLM, noir)

Ton opinion