Actualisé 02.10.2009 à 13:59

F1

Les commentaires de Massa n'intéressent pas Hamilton

Le champion en titre de Formule 1, Lewis Hamilton, s'est déclaré vendredi «pas intéressé» par les commentaires de son dauphin, Felipe Massa, qui a estimé jeudi s'être fait «voler» le titre 2008 et demandé l'invalidation du classement du Grand Prix de Singapour en 2008.

«La saison a été dure. Des choses se sont produites. Il y a eu beaucoup de 'et si ...' pendant la saison. (...) Mais je pense que notre bagarre a été juste. Alors, je suis un peu surpris. Ce qu'il dit ne m'intéresse pas, vraiment», a commenté le pilote McLaren-Mercedes.

Massa a demandé jeudi l'invalidation du classement du GP de Singapour 2008, dix jours après que l'écurie Renault a été condamnée pour tricherie par la FIA, et estimé que l'issue du championnat des pilotes s'était jouée sur ce «vol».

«Tout ce qui s'est passé relève du vol, bien que, sur la course à proprement parler, il ne se soit rien passé. Le résultat reste donc le même. Ce n'est pas juste. Le vol a changé le cours du championnat et j'ai perdu pour un point le titre (de champion du monde)», a notamment déclaré Massa.

Pendant la course, le Brésilien Nelson Piquet Jr avait délibérément provoqué l'accident de sa monoplace pour favoriser son équipier Alonso, qui avait, in fine, remporté le Grand Prix, alors que Massa avait terminé 13e.

Le pilote Ferrari avait finalement cédé pour un point le titre mondial à Hamilton.

Sa réclamation, si elle était reçue par la FIA, entraînerait l'annulation du classement du Grand Prix de Singapour et le retrait des points de la course, notamment les six gagnés par Hamilton, troisième ce jour-là. Massa récupèrerait alors de facto le titre de champion du monde des pilotes avec cinq points d'avance.

Le 21 septembre, l'ex-manageur de l'écurie française, Flavio Briatore, a été suspendu à vie par le Conseil mondial de la Fédération internationale de l'automobile, et l'ingénieur en chef Pat Symonds a été suspendu pour cinq ans.

L'écurie Renault, quant à elle, est menacée d'une exclusion définitive de la F1 si elle commet une nouvelle infraction grave d'ici à 2011.

Felipe Massa, victime en juillet d'un grave accident au GP de Hongrie, remontera dans le baquet d'une Ferrari dès la saison prochaine et aura pour coéquipier Fernando Alonso, qui s'est engagé mercredi pour trois ans à la Scuderia. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!