Actualisé 06.06.2018 à 15:02

Football - Coupe du mondeLes concepteurs des Panini n'ont pas eu de flair

Les éditeurs des célèbres vignettes autocollantes n'ont pas eu le nez fin cette année. 95 des 576 joueurs de leur version 2018 sont faux!

von
rca

Il n'est déjà pas facile de deviner quels joueurs seront finalement sélectionnés pour la Coupe du monde 2018 quelques jours avant la publication définitive des listes, que ce soit pour les journalistes ou les suiveurs les plus assidus du football mondial. Alors imaginez un peu le dilemme pour les concepteurs des vignettes Panini, qui doivent faire leur choix à la fin de l'hiver, pour pouvoir livrer leurs précieux autocollants au mois de mars!

Cette année, la maison d'édition de Modène n'a pas eu fin nez. Sur les 576 étiquettes de joueurs publiées, 95 éléments sont finalement tombés à côté. Sans vouloir leur trouver des excuses, qui aurait bien pu deviner qu'Admir Mehmedi ou Dani Alves allaient devoir renoncer au Mondial sur blessure, qui aurait pu penser que Joachim Löw était capable de laisser Leroy Sané sur le bord de la route, après son titre de champion d'Angleterre avec Manchester City, ou encore quel mage aurait pu voir venir l'hécatombe dans le clan russe?

Les sélections les plus touchées par les erreurs «made in Panini» sont la Corée du Sud (8 joueurs pas pris parmi les 23), la Russie, la France (6), l'Uruguay, la Tunisie, la Colombie, la Serbie (5), l'Arabie Saoudite, le Danemark, l'Argentine, l'Australie, le Portugal, l'Egypte, l'Angleterre et le Japon (4). 16,5% des joueurs «sélectionnés» par Panini ne feront donc pas le déplacement en Russie. Ce taux était de 13,5% lors du Mondial 2014 au Brésil.

A contrario, les Italiens ont fait un sans-faute au sein de cinq formations: le Pérou, le Mexique, la Suède, le Panama, ainsi que le Sénégal. Ça, il faut tout de même le saluer, parce que c'est fort. Côté Nati, ce sont seulement Mehmedi, donc, et Eren Derdiyok que vous collerez ou échangerez «pour rien».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!