Actualisé 26.08.2009 à 05:25

Massacre de paysans sans terre

Les condamnations ont été confirmées

La Cour suprême du Brésil a confirmé mardi les condamnations à 228 et 158 ans de prison de deux officiers de la police militaire.

Ces dernier ont été reconnus responsables du massacre de 19 membres du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST) dans l'Etat de Para (nord) en 1996.

Selon des porte-parole de la Cour, les recours en annulation pour irrégularités introduits par les avocats des deux officiers contre le verdict prononcé en 2002 ont été rejetés et les peines de prison confirmées: 228 ans pour un colonel et 158 ans pour un commandant.

Le massacre de 19 paysans, membres du MST, avait eu lieu le 17 avril 1996 dans le village de Eldorado dos Carajas.

155 policiers avaient ouvert le feu sur quelque 3000 familles de paysans qui bloquaient depuis trois jours une route proche de la ville de Maraba pour exiger l'expropriation de 19 000 hectares de terre agricole à Eldorado de Carajas. 19 personnes avaient été tuées et des centaines blessées.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!