Fosse d'orchestre: Les conditions de travail sont nuisibles

Actualisé

Fosse d'orchestreLes conditions de travail sont nuisibles

Haut volume sonore, chaises inconfortables, chaleur et mauvaise lumière: les conditions dans lesquelles les musiciens d'orchestres professionnels travaillent nuisent à leur santé.

C'est la conclusion d'une étude menée par la Haute école de Lucerne auprès de l'orchestre de l'Opéra de Zurich. Deux tiers des 77 musiciens interrogés souffrent d'un problème de santé grave dû à leur travail, selon le bilan des chercheurs publié mardi. Le bruit est une des charges les plus lourdes.

Dix-huit pour cent des musiciens souffrent d'hypersensibilité, 14% de perte d'ouïe, et 13% d'acouphènes. Un cinquième des personnes interrogées se sont par ailleurs plaintes de douleurs aux épaules et à la nuque et 12% de problèmes de vision.

Au vu des résultats de l'étude, les responsables du Philharmonia Zurich ont décidé d'améliorer les conditions de travail des musiciens. Des massages et un espace repos sont désormais à leur disposition. De nouvelles chaises et un nouvel éclairage seront également installés. (ats)

Ton opinion