Commerce: Les contrefaçons font un carton en Suisse
Actualisé

CommerceLes contrefaçons font un carton en Suisse

Les produits contrefaits saisis par les douaniers sont en forte hausse. La vente en ligne est pointée du doigt.

Médicaments, jeux vidéo, vêtements, la liste des contrefaçons est longue.

Médicaments, jeux vidéo, vêtements, la liste des contrefaçons est longue.

Keystone

En 2018, les douanes suisses ont intercepté deux fois et demie plus de produits contrefaits que l'année précédente. Le domaine des achats en ligne est pointé du doigt et principalement le marché asiatique où les contrefaçons abondent.

Les douanes suisses ont saisi 2535 contrefaçons dans le cadre du trafic touristique en 2018. Il s'agit d'une forte hausse par rapport à 2017. Elles avaient alors mis la main sur 899 faux, indique mardi la plate-forme suisse Stop à la piraterie, Elle se base sur les statistiques de l'Administration fédérale des douanes.

Les produits contrefaits et saisis dans le trafic touristique provenaient principalement de Turquie et de l'UE. Plus de la moitié des envois interceptés par les douanes avaient, eux, été commandés en ligne, en Chine ou à Hong-Kong.

Médicaments, batteries pour téléphones, parfums, vêtements, la liste des contrefaçons est longue. Et ces copies envahissent la Toile. «Même les services commerciaux sérieux ne sont plus à l'abri du fléau du faux», note Florence Clerc, secrétaire générale de Stop à la piraterie.

A travers différentes actions, l'organisation propose à la population suisse des moyens pour reconnaître et éviter les contrefaçons. «Les faux présentent des défauts et un risque élevé en termes de sécurité et de santé. En plus, le consommateur ne peut faire valoir aucun droit de garantie», signale Florence Clerc. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion