Les crashs auxquels vous avez échappé

Actualisé

Les crashs auxquels vous avez échappé

Panique à bord des avions cette semaine: les incidents se sont multipliés.

Hier, un Boeing 767 de la compagnie japonaise All Nippon Airways a été contraint de faire un atterrissage d'urgence sur l'aéro port de Shonai (Japon) après avoir été frappé cinq fois de suite en moins de cinquante minutes par des éclairs. L'avion, qui transportait 151 passagers, s'est toutefois posé sans incident.

La veille, c'est un Boeing d'American Airlines qui s'était dérouté en urgence vers l'aéroport de Nashville, dans le Tennessee, après que les passagers eurent senti une forte odeur de brûlé dans la cabine. Une fois au sol, il s'est avéré que l'odeur provenait d'une passagère qui avait tenté de cacher ses odeurs corporelles «dérangeantes» en craquant quelques allumettes.

Enfin, on l'a appris hier, le 23 mars dernier, un appareil de la compagnie irlandaise Ryanair, qui reliait Londres à Knock, en Irlande, avec 144 personnes à bord, a failli s'écraser, notamment parce que la compagnie n'avait pas averti les pilotes d'un changement de balisage, révèle un rapport publié par l'unité d'enquête sur les accidents aériens irlandaise. Le Boeing a émergé des nuages à seulement 400 pieds au-dessus du sol (environ 130 m), obligeant les pilotes à remonter d'urgence.

(spi)

Ton opinion