Actualisé

Cinéma espagnolLes créateurs s'insurgent contre la TVA

Avec Pedro Almodovar à leur tête, une trentaine d'artistes espagnols se sont mobilisés contre la hausse de la TVA qui va exploser à 21%.

Pedro Almodovar (à dr.) sur le tournage de son film "Etreintes brisées".

Pedro Almodovar (à dr.) sur le tournage de son film "Etreintes brisées".

Le projet de loi de finances espagnol devrait faire passer la TVA sur les biens culturels de 8 à 21%. C'est une des nombreuses mesures prises par le gouvernement de Mariano Rajoy pour remettre les finances espagnoles à flot.

Et c'est, selon les créateurs de la péninsule, une véritable catastrophe, rapporte Lefilmfrancais. Avec à leur tête le cinéaste Pedro Almodovar, une trentaine d'artistes ont créé sur Twitter le mouvement #porlacultura. Ils protestent contre la hausse de la TVA, qui touchera le prix des places de cinéma, de théâtre et les entrées au musée.

Un cri d'alarme

Pedro Almodovar parle de la «pire période pour l'Espagne depuis le retour de la démocratie» alors que les salles de cinéma ont perdu 4o millions de spectateurs entre 2004 et 2011 et que les ventes de CD ont baissé de 65 % en 11 ans.

Quant à Enrique González Macho, président de l'Academia de Cine, il prédit purement et simplement la disparition des salles de cinéma dans le pays.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!