Actualisé 27.07.2012 à 13:29

Madonna à l'Olympia

Les critiques fusent contre la production

Madonna a livré 45 minutes de show à l'Olympia. Si la qualité du concert n'est pas remise en cause, le tourneur de l'artiste, Live Nation, en prend par contre pour son grade. Florilège.

de
fec
Le prix des billets pour le «concert» de Madonna à l'Olympia s'échelonnaient entre 90 et et 200 euros.

Le prix des billets pour le «concert» de Madonna à l'Olympia s'échelonnaient entre 90 et et 200 euros.

Au lendemain du fiasco parisien de Madonna, la page Facebook de Live Nation, producteur et tourneur de l'Américaine, a été prise d'assaut. Les critiques fusent. Un internaute a déclaré: «Avant, on avait le droit à des showcases gratuits. Maintenant, on doit aussi payer pour promouvoir le propre spectacle de Madonna?» Tout aussi énervé, un autre a ajouté: «Voleurs!!!!!!!!!!!!! Escrocs!!!! Capitalistes!!!!! Flibustiers!!!!!»

Une jeune femme a utilisé un langage plus diplomatique: «Live Nation France pourrait faire un communiqué officiel pour s'expliquer, il y a eu un malentendu. Le spectacle de Madonna a été vendu comme un concert alors que c'était un showcase. Publicité Mensongère». Moins consensuel, ce post va quant à lui droit au but: «F*CK U MADONNA and F*CK YOU LIVE NATION».

D'autres encore épargnent la chanteuse américaine: «Le problème ce n'est pas Madonna mais Live Nation qui se fait du blé tout en sacrifiant sa carrière. Le showcase était parfait. C'est Live Nation qui a annoncé que c'était un concert. Depuis qu'elle est en partenariat avec eux, c'est une catastrophe».

Un internaute livre encore ce dernier commentaire: «Live Nation toujours là pour faire de la promo mais il n'y a plus personne pour s'excuser de produire des artistes aussi minables». Un utilisateur de Facebook pense plutôt que l'affaire devrait aller devant la justice: «Il faut condamner Live Nation et porter en justice cette escroquerie. Madonna a fait son boulot et bien mais Live Nation a très mal communiqué sur ce spectacle».

Pour l'heure, Live Nation France n'a pas réagi à cette avalanche de critiques émises sur sa page Facebook.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!