Genève: Les critiques pleuvent sur la formation des policiers
Actualisé

GenèveLes critiques pleuvent sur la formation des policiers

Le mécontentement gronde depuis que les agents genevois sont formés à Savatan. Le cursus romand serait inadapté aux réalités du terrain.

par
jef
Démonstration lors du 11e anniversaire de l'académie de police de Savatan, en juillet 2015.

Démonstration lors du 11e anniversaire de l'académie de police de Savatan, en juillet 2015.

Keystone/Anthony Anex

L'académie de police de Savatan (VD), qui forme les agents valaisans, vaudois et dorénavant genevois, est sous le feu des critiques. Les aspirants du bout du lac la fréquentent depuis deux ans. Ils l'ont rejointe pour des raisons de coûts. Aujourd'hui, c'est la désillusion. Il semble que cette formation ne réponde pas aux besoins genevois. Dans la «Tribune de Genève», plusieurs témoignages catastrophés ont été recueillis: la discipline serait au cœur du cursus romand, au détriment de la connaissance du terrain et de l'adaptabilité des agents.

Ainsi, on inculque aux policiers en devenir des règles de savoir-vivre, on les fait chanter, marcher, mettre le genou à terre en visionnant un passage du film American sniper, mais lorsqu'ils reviennent à Genève, dans les brigades, il leur manque plusieurs compétences. Ils ne savent pas se servir des bases de données de la police du bout du lac, ce qui les empêche de traiter contraventions, recherches et dénonciations. Ils ne savent pas non plus mettre d'amendes d'ordre. Sur le terrain, leurs réflexes seraient inadaptés.

S'exprimant dans le quotidien genevois, Michael Berker, du syndicat de la police judiciaire, résume: «Savatan ne laisse aucune place à la prise d'initiative, à l'empathie que requiert notre métier de flic. Savatan est un "machin" reposant sur des dogmes irréalistes, axés sur la discipline militaire à outrance, qui fonctionne en vase clos.»

Le conseiller d'Etat Pierre Maudet aurait lui-même fait part, en interne, de son mécontentement, ce qu'il conteste. Toujours est-il que la formation est en phase d'évaluation depuis le mois passé.

Ton opinion