Actualisé 23.02.2011 à 08:29

Vaud«Les cyclistes devraient être plus amendés»

Un député UDC du Grand Conseil vaudois estime que l'Etat devrait moins «chercher à piéger» les automobilistes avec des radars et davantage sanctionner les cyclistes indisciplinés.

de
gco

Philippe Ducommun, président de la section Lausanne de l'UDC Vaud, souhaiterait que que les autorités cantonales s'inspirent de la chasse aux «cyclo-terroristes» menée à Genève, l'automne passé, sur ordre de Pierre Maudet, conseiller administratif de la ville.

«Les automobilistes sont pris pour des vaches à lait avec la multiplication des contrôles de vitesse. Les 14 radars disséminés dans le canton de Vaud rapportent plus de 11 millions de francs par année à l'Etat. Cela représente une moyenne de 833'928 francs par an par radar ou encore de 2284 francs par jour par appareil!», a relevé, mardi, l'élu de 39 ans.

Quand les autorités affirment qu'elles ne veulent pas piéger les automobilistes et les motocyclistes, Philippe Ducommun estiment qu'elles mentent. «Placer un radar dans la descente de l'autoroute, sur le toboggan entre Châtel-St-Denis et Vevey, à un endroit limité à 80 km/h, qu'est-ce c'est d'autre qu'installer une pompe à fric?», s'interroge-t-il.

«L'UDC se trompe de cible»

Pour Philippe Ducommun, lui-même inspecteur de police judiciaire, les forces de l'ordre devraient être plus souples avec les contrôles de la vitesse des automobilistes et davantage s'intéresser à l'indiscipline d'autres usagers de la route. «Actuellement de nombreuses infractions à la circulation routière sont commises par des cyclistes et des amateurs de planches à roulettes qui n'hésitent plus à provoquer le danger sur nos routes par des comportements inadaptés. Il serait temps d'amender enfin ceux qui brûlent des feux rouge en ville!» propose-t-il.

Pour Karine Crousaz, présidente de Pro Velo Lausanne, l'UDC se trompe de cible. Selon elle, les cyclistes lausannois ne sont pas des «cyclo-terroristes» et ont plutôt un comportement «bon enfant». «Il est normal que la police s'intéresse en priorité aux automobilistes. Ils représentent davantage de danger sur les routes que les cyclistes», souligne-t-elle.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!