Actualisé 14.06.2011 à 08:52

Patrouille

Les cyclistes sont contrôlés par la police

Depuis plus d'un mois, la «Bike-Patrol» opère à nouveau dans les rues de Bienne.

de
comm
Le comportement des cyclistes dans les zones limitées à 30 km/h sera particulièrement observé. (Photo: police cantonale bernoise)

Le comportement des cyclistes dans les zones limitées à 30 km/h sera particulièrement observé. (Photo: police cantonale bernoise)

En route depuis plus d'un mois, les équipes de la «Bike-Patrol» procèdent à des contrôles ciblés à l'encontre des cyclistes en ville de Bienne. Ils ont également pour mission d'assurer une présence préventive et de faire de la répression lorsqu'il y lieu d'en faire.

Cette année, l'accent est mis sur: le non respect des feux de signalisation aux carrefours, le non-respect des passages piétons et le non-respect de la priorité. Par ailleurs, le comportement des usagers de la route dans les zones où la vitesse est limitée à 30 km/h sera particulièrement observé.

Une tradition

La «Bike-Patrol» fait partie de la tradition de la police à Bienne depuis dix ans déjà. En 2011, grâce à ses avantages et basée sur l'expérience de ces dernières années, la «Bike-Partrol» a été renforcée par rapport l'année précédente. Elle est aujourd'hui encore composée de collaboratrices et collaborateurs de la police territoriale ayant suivi une formation spécialisée.

Ce type de patrouille est un excellent complément aux patrouilles motorisées ou pédestres, car elle permet entre autre aux policiers de se déplacer rapidement dans les ruelles de Bienne où la circulation motorisée est difficile.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!