Genève: Les déboires du PLR inspirent le net
Actualisé

GenèveLes déboires du PLR inspirent le net

Après les plaintes pénales émises contre Mark Muller et Olivier Jornot, une pétition sur Facebook demande de rebaptiser le parti en MDR, autrement dit «Mort de rire».

par
Raphaël Leroy

«Enfin un groupe qui a de l'humour! Je signe avec les deux mains!» Salika Wenger, conseillère municipale d'Ensemble à gauche, fait partie des 130 personnes qui ont adhéré sur Facebook à la pétition demandant à ce que le PLR se renomme MDR, soit «Mort de rire».

«Faire comprendre que leur comportement est important»

«J'ai créé ce groupe mercredi en conséquence des nombreuses affaires qui ébranlent le parti, explique Grégoire Barbey, écrivain-militant. Le but est d'en rire, mais également de passer un message, car je crois qu'il est nécessaire de faire comprendre à nos huiles politiques que nous - les citoyen-ne-s - ne sommes pas indifférent-e-s aux comportements de ces messieurs-dames qui sont sensé-e-s nous représenter et veiller sur nos intérêts.»

Une initiative qui fait sourire

Le numéro deux du PLR, lui, prend l'initiative avec bonne humeur. «Je préfère ce type d'attaques humoristiques que des insultes, indique Yvan Zweifel. La critique est une chose, mais j'attends maintenant que l'on évoque les débats de fond.»

Ton opinion