Actualisé 24.03.2015 à 10:24

Hôpital neuchâtelois

Les décisions du canton passent mal dans le Haut

La Chaux-de-Fonds et Le Locle ont exprimé mardi leur consternation au sujet de la dernière décision du Conseil d'Etat sur l'Hôpital neuchâtelois (HNE).

Les villes du Haut estiment que le gouvernement «poursuit dans la voie du démantèlement» du site chaux-de-fonnier.

Les villes du Haut estiment que le gouvernement «poursuit dans la voie du démantèlement» du site chaux-de-fonnier.

A la demande des dirigeants de HNE, le Conseil d'Etat a accepté la semaine dernière d'anticiper au 1er avril la fermeture des blocs opératoires de La Chaux-de-Fonds les week-ends et jours fériés, et de centraliser les soins intensifs à Neuchâtel dès cet automne.

Les questions juridiques que ces démarches soulèvent n'ont pas été prises en compte, critiquent les exécutifs des deux villes dans un communiqué. Et de rappeler que le Grand Conseil aura au moins son mot à dire sur la fermeture des soins intensifs de La Chaux-de-Fonds, puisque celle-ci ne respecte pas le plan stratégique.

Le Conseil d'Etat n'a guère répondu aux propositions formulées depuis fin janvier par les autorités chaux-de-fonnières et locloises, déplorent ces dernières. Elles comptent intervenir à nouveau auprès de lui. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!