Police de Lausanne: Les délits avec violence diminuent
Actualisé

Police de LausanneLes délits avec violence diminuent

Les délits avec violence ont globalement diminué en 2009 à Lausanne, mais leur caractère violent a augmenté, selon le bilan tiré par la police.

Les délits touchant à la vie et à l'intégrité ont représenté 5,43% des infractions au Code pénal.

Les délits touchant à la vie et à l'intégrité ont représenté 5,43% des infractions au Code pénal.

Les accidents de circulation sont à nouveau à la hausse, après une année 2008 exceptionnellement basse.

Le bilan 2009 de la police de Lausanne est globalement positif, a déclaré Marc Vuilleumier, directeur de la sécurité et des sports de la Ville mercredi devant la presse. Au niveau des inquiétudes, le municipal a relevé la hausse des accidents de 8% par rapport à 2008. Pour y remédier, la ville a lancé une opération de trois contrôles de police hebdomadaires en ville en 2010.

Dans le domaine de la criminalité, Le nombre total d'infractions se monte à 21'548, dont 74% sont liées à des atteintes au patrimoine. Mais l'introduction de la nouvelle statistique fédérale rend toute comparaison impossible, a expliqué le commandant de la police de Lausanne Gérard Hagenlocher.

Les délits touchant à la vie et à l'intégrité ont représenté 5,43% des infractions au Code pénal. Plus violents, ils sont souvent commis pendant l'intense vie nocturne lausannoise du week-end. Entre 25'000 et 30'000 noctambules se rendent dans le chef-lieu chaque fin de semaine.

Plus de 30% des brigandages et vols à l'arraché sont l'oeuvre de mineurs et 40% de moins de 25 ans. Un homicide et sept tentatives ont été perpétrés; tous leurs auteurs ont été déférés.

En matière de vols avec effraction, la tendance est à la stabilité. Grâce à des arrestations, le nombre de vol par arrachage chez des particuliers, souvent le fait de bandes géorgiennes, a diminué de 50%. (ats)

Ton opinion