Suisse: Les dépenses de santé continuent de croître

Publié

SuisseLes dépenses de santé continuent de croître

Elles se sont accrues de 1% entre 2019 et 2020. Mais la hausse est inférieure à la tendance des cinq dernières années. Les dépenses mensuelles ont atteint 804 francs par personne.

Les coûts de la santé augmentent toujours en Suisse.

Les coûts de la santé augmentent toujours en Suisse.

Severin Nowacki

Les dépenses de santé, qui se montaient à 82,5 milliards de francs en 2019, ont augmenté de 0,8 milliard en 2020, soit une hausse de 1%, annonce l’Office fédéral de la statistique (OFS), mardi. Mais cette progression est inférieure à la tendance des cinq dernières années (+2,3%). Le rapport entre dépenses de santé et produit intérieur brut (PIB) à prix courants est également en hausse et s’établit à 11,8% (11,3% en 2019).

Ce sont les coûts liés aux hôpitaux qui ont le plus augmenté (+0,5 milliard), devant les institutions médicosociales (0,3 milliard de francs). Par contre, les coûts liés aux cabinets médicaux et centres de soins ambulatoires ont connu une baisse de 0,8 milliard de francs. L’OFS explique cette contraction par les mesures sanitaires liées au Covid-19 mises en place dès le printemps 2020.

804 francs par mois et par personne

Par rapport au taux de croissance moyen sur les cinq dernières années, les traitements ambulatoires et stationnaires ainsi que la réadaptation ont tous connu des progressions inférieures. À l’inverse, les soins de longue durée, le matériel de santé, les dépenses liées à l’administration et les services auxiliaires ont affiché un taux supérieur à la moyenne.

En 2020, les dépenses mensuelles de santé ont atteint 804 francs par personne. Elles ont été couvertes à raison de 305 francs par l’assurance-maladie obligatoire et 175 francs par l’État, souligne encore l’OFS. Quelque 51 francs ont été financés par des assurances sociales telles que l’AVS, l’AI et l’assurance-accidents, 30 francs par d’autres régimes de protection sociale sous condition de ressources, 52 francs par des assurances complémentaires et 17 francs par d’autres financements privés. En plus des primes d’assurance-maladie et des impôts, les ménages ont dû débourser directement le solde, soit 174 francs.

Pour rappel, selon certains indicateurs, les coûts de la santé ont pris l’ascenseur en 2021, avait annoncé il y a trois semaines la presse dominicale. Cela pourrait bien se répercuter sur le budget des ménages, l’année prochaine, avec des primes en forte hausse. Elles pourraient grimper au-dessus de 5%, jusqu’à 9%.

(cht)

Ton opinion

107 commentaires