Neuchâtel: Les députés à la rescousse de l’hôpital

Publié

Canton de NeuchâtelLes députés à la rescousse de l’hôpital, malgré quelques crispations

Le Grand Conseil neuchâtelois a validé mardi un crédit urgent de 2 millions de francs pour désengorger l’hôpital public et garantir la couverture des soins stationnaires.

par
Marc Fragnière
Hôpital de la Chaux-de-Fonds (NE).

Hôpital de la Chaux-de-Fonds (NE).

20min/Marvin Ancian

Le Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) peut respirer. Les députés du Grand Conseil neuchâtelois ont validé un décret du gouvernement de 2 millions de francs par 78 voix, 21 abstentions et 0 avis contraire, mardi.

Face à l’urgence, les groupes politiques ont paré au plus pressé. Ils ont toutefois fait remarquer leur étonnement, voire leur désapprobation par rapport au timing d’une demande tombée six semaines après l’adoption d’un budget cantonal qui ne respectait déjà pas les mesures prévues pour freiner l’endettement. Le fait que le décret n’ait pas été accompagné par des propositions de compensations usuelles a également été relevé.

«L’hôpital est le réceptacle de toutes les insuffisances du système.»

Laurent Kurth, président du Conseil d’Etat neuchâtelois

Le chef du département des finances et de la santé, Laurent Kurth, a rappelé que le Conseil d’Etat n’était pas au courant de la dégradation subie à l’heure du bouclement du budget, évoquant une situation de crise. «L’hôpital est le réceptacle de toutes les insuffisances du système. Il est le dernier recours pour les patients en difficulté», a-t-il soutenu.

Sur les 2 millions du crédit voté, 1,2 million de francs sera alloué à la mise à disposition de lits supplémentaires en EMS. 700’000 francs sont prévus pour la réhabilitation d’un site hospitalier. Souvent citée, la piste de l’ancien hôpital de la Béroche ne serait pas la seule actuellement étudiée par le Conseil d’Etat. Laurent Kurth a toutefois admis que le montant de 700’000 francs était insuffisant pour permettre la réhabilitation du site de Saint-Aubin (NE).

Ton opinion

5 commentaires