Actualisé

Les députés finlandais ont la main baladeuse

Les députés finlandais ont la main baladeuse et le compliment facile. C'est ce que révèle une étude interne sur le harcèlement sexuel au parlement de Finlande publiées jeudi.

Une femme sur trois employée à l'Eduskunta, le parlement monocaméral du pays nordique, affirme avoir fait l'objet de remarques déplacées, 15% de gestes inappropriés, et 7% de propositions licencieuses. Dans quatre cas sur dix, l'importun était un député, selon cette enquête à laquelle seuls les 680 fonctionnaires du parlement étaient invités à répondre.

"J'espère que tous les députés ont conscience de leur responsabilité et comprennent que de tels comportements sont inacceptables", s'est indigné le président du Parlement, Sauli Niinistö, sur les ondes de la radio publique Yle.

"La situation n'est ni meilleure ni pire que sur d'autres lieux de travail, mais c'est la tolérance zéro qui sera observée" dans le temple centenaire de la démocratie finlandaise, a-t-il dit.

Le parlement finlandais, qui devrait prochainement adopter un plan de lutte contre le harcèlement sexuel, est le plus féminisé au monde après la Suède. Depuis les législatives de mars 2007, il compte 84 femmes pour 200 sièges, soit 42%. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!