Actualisé 06.07.2010 à 15:02

Etats-UnisLes dessous de l'espionne russe

Le «New York Post» a publié des images «hot» d'Anna Chapman, la femme arrêtée aux USA avec neuf autres espions. Il a également diffusé des déclarations de son ex-mari.

de
atk

La belle espionne russe Anna Chapman, alias Anna Kuschenko, 28 ans, fait à nouveau la Une de plusieurs quotidiens américains. Son ex-mari Alex Chapman a décidé de rendre publics des clichés très sexy de la belle espionne. Il a également divulgué quelques secrets.

«Anna était une bombe sexuelle au lit. Une maîtresse très chaude et expérimentée», raconte son ex-mari Alex, 30 ans, marié pendant quatre ans avec la belle. L'homme révèle également au «New York Post» avoir fait l'amour dans les toilettes d'un avion reliant Londres à Moscou. Le couple voulait entrer dans le cercle «Mile High Club», celui des personnes pratiquant l'amour en vol. Surpris par une hôtesse après 15 minutes, Alex avait expliqué à l'époque qu'Anna s'était sentie mal.

«Les premiers mois de mariage ont été des mois de passion, avec de longs marathons amoureux, shootings photos et sessions sado-maso», raconte le Britannique. Anna aimait particulièrement se transformer en agent du KGB et interroger Alex tout en utilisant un fouet. Son accent russe ajoutait une touche d'exotisme non négligeable.

Intervention d'un homme mystérieux

Le couple s'est finalement séparé suite à un litige concernant un compte bancaire qu'ils partageaient. Alex Chapman n'avait par contre pas découvert les liens entre Anna et les services secrets russes.

L'homme se souvient uniquement de quelques situations «insolites», comme lorsque le couple, bloqué par un videur, n'avait pas été autorisé à entrer dans une discothèque de Moscou. A ce moment-là, un homme mystérieux était sorti d'une Lamborghini et s'était mis à parler avec le gorille, lui faisant changer d'avis.

Avec le temps, Anna s'est intéressée de plus en plus aux hommes riches. Après sa séparation avec Alex, elle s'était mis en couple avec un milliardaire suisse, mais l'a laissé peu de temps après avoir reçu en guise de cadeau, une montre Cartier de 26'000 dollars.

Incarcérée à New York avec neuf autres présumés espions, Anna aurait reçu un coup de fil de la part d'Alex. Ce dernier a avoué avoir réussi à la joindre. «Ne te fais pas de soucis», lui aurait dit l'espionne.

Une affaire embarrassante

Les Etats-Unis ont arrêté dix personnes le 27 juin accusées d'avoir mené une «mission clandestine à long terme aux Etats-Unis pour le compte de la Fédération de Russie». Neuf sont également soupçonnées de blanchiment d'argent.

Ils risquent cinq ans de prison pour les accusations d'espionnage, vingt ans pour le blanchiment d'argent.

Cette affaire est embarrassante dans le contexte actuel de relance des relations russo-américaines initiée par les présidents Barack Obama et Dmitri Medvedev.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!