Actualisé 23.04.2008 à 14:57

Les dessous du Festival de Cannes

CANNES – Organisé en même temps que le Festival, le Marché du film signe des contrat pour 1,2 milliard.

Les stars à Cannes ne sont que la partie visible de l'iceberg. Dans l'arrière boutique se tient en même temps une autre manifestation: le Marché du film. Organisé cette année du 16 au 27 mai, il attire 10 000 professionnels du cinéma provenant de 90 pays. Il faut dire qu'il aligne 4000 films et projets de films à vendre. En 2006, le Marché a projeté 118 films par jour, soit 1421 longs métrages. Certaines sociétés japonaises dépêchent 40 collaborateurs qui visionnent 700 à 800 films en 12 jours pour n'en acheter que 5 ou 6. Sans cette deuxième manifestation sous les paillettes, seules les grosses productions américaines s'exporteraient, explique le magazine ça m'intéresse. A Cannes, les Brésiliens peuvent acheter une production indienne. Les plus performants abattent le travail de six mois en douze jours. Sur les 450 stands du Marché, tous les représentants internationaux de la profession sont réunis. La vente des droits d'exploitation peut doper le budget d'un film. L'an dernier, l'actrice Monica Belluci, présidente du Festival, n'avait aucun film en compétition. Au même moment, au Marché, les droits d'un de ses films – le Concile de Pierre – ont été vendus dans 40 pays. Ce qui l'a rentabilisé avant même la première entrée en salle.

(gim)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!