Asie: Les deux Corées entament un dialogue à Séoul
Actualisé

AsieLes deux Corées entament un dialogue à Séoul

Des hauts responsables Nord et Sud-coréens se sont entretenus samedi à Séoul sur les relations entre les deux parties de la péninsule, pour la première fois en près de deux ans.

Ce dialogue entre responsables des relations inter-Corées fait suite à une série de mouvements de rapprochement amorcée par Pyongyang après les tensions de ces derniers mois.

Le ministre de l'Unification sud-coréen, Hyun In-Taek, a rencontré ce samedi pendant une heure vingt le chef des services de renseignement nord-coréens, Kim Yang Gon, qui traite aussi ces questions au Nord du 38e parallèle, a précisé la porte-parole Lee Jong-joo.

«Après avoir rencontré plusieurs personnes (au Sud), j'ai senti qu'il était impératif d'améliorer les relations Nord-Sud» a déclaré Kim à Hyun lors d'une séance de photos, d'après l'agence Yonhap.

«J'espère que nous aurons des discussions franches considérant que cette rencontre est la première à ce niveau pour mon gouvernement» a indiqué le Sud-coréen Hyun, faisant référence au gouvernement du président Lee Myung-bak. Arrivé aux affaires en février 2008, le conservateur Lee a tenu un langage de fermeté vis-à-vis du Nord, liant l'aide humanitaire à la dénucléarisation du régime communiste.

Les dernières rencontres de ce type remontaient à fin novembre-début décembre 2007.

Ces entretiens ont lieu alors que la Corée du Nord a dépêché une délégation de six personnes, dont Kim Yang Gon, pour assister aux obsèques de l'ancien président sud-coréen Kim Dae-jung, qui avait activement contribué au rapprochement entre les deux Corées. (ap)

Ton opinion