Valais – Deux époux ont eu bien de la peine à obtenir le «ticket famille»
Publié

ValaisDeux époux ont eu bien de la peine à obtenir le «ticket famille»

Une employée des remontées mécaniques d’Aletsch a refusé d’octroyer le tarif familial à deux papas et à leurs enfants. La compagnie a présenté ses excuses par la suite.

La Suisse a beau avoir largement voté pour le mariage pour tous le mois dernier, elle n’est pas encore un havre d’intégration pour les familles homoparentales. Des touristes néérlandais en ont fait l’expérience mardi lors de leur visite dans le Haut-Valais. À la caisse du téléphérique de la compagnie Aletsch Bahnen à Fiesch, les deux pères ont demandé le ticket «famille» pour eux et leurs deux filles. «Ces billets ne sont que pour les familles traditionnelles», a rejeté l’employée à la caisse.

Interloqués, les Néérlandais ont demandé des explications. «Ce n’est pas pour votre genre de familles», a insisté la caissière. Comme les deux hommes l’ont raconté d’abord au «Walliser Bote», d’autres personnes qui faisaient la queue derrière eux sont intervenues en leur faveur. Face à l’insistance populaire, la dame a téléphoné à son patron. Après de longues palabres, la compagnie a cédé et accordé le forfait à la famille arc-en-ciel.

Une marge de progression

«J’avais rarement vécu ça, dit l’un des deux pères, qui viennent depuis vingt ans dans la région. Nos filles pleuraient. Parfois, malheureusement, on recule au lieu de faire des progrès, comme le montre cet incident.»

Le directeur de la société a ensuite pris personnellement contact avec la famille pour s’excuser de l’incident et affirmer que le personnel s’était vu rappeler que les familles homoparentales sont évidemment éligibles aux tickets familiaux. «Il m’a semblé authentique. Pour moi, ça met un terme à cette affaire», conclut sans rancune le père qui a témoigné.

(sul/ywe)

Ton opinion