Actualisé

FranceLes deux Rafale sont bien entrés en collision

Le président Nicolas Sarkozy a confirmé lundi matin que les deux Rafale disparus en Méditerranée jeudi étaient entrés en collision.

Les deux avions de chasse de la Marine nationale «sont entrés en collision» au large de Perpignan, écrit-il dans un communiqué de l'Elysée diffusé lundi matin.

L'un des deux pilotes a pu s'éjecter et a été récupéré très vite par les secours. Il était vendredi «en très bonne santé» à part des «contusions au visage et une plaie à l'oeil», selon le ministre de la Défense Hervé Morin.

«Les recherches sont malheureusement restées infructueuses pour le second», déplore le communiqué de l'Elysée.

Le SIRPA-Marine avait précédemment annoncé que les recherches avaient été suspendues dimanche soir à 21h. Dans son communiqué, il indiquait que des moyens maritimes restaient sur la zone de l'accident pour tenter de récupérer les deux Rafale et leurs composants.

Nicolas Sarkozy salue lundi la mémoire du pilote d'essai François Duflot, qui était basé à Istres, et «exprime ses condoléances attristées à son épouse et à ses trois enfants». (ap)

Hommage présidentiel

Nicolas Sarkozy a salué lundi la mémoire du pilote d'essai qui a disparu jeudi en Méditerranée après l'accident survenu entre deux avions de combat Rafale de la marine nationale et confirmé l'hypothèse d'une collision entre les deux appareils.

«Le président de la République sait combien le métier de pilote d'essai est exigeant et salue la mémoire de François Duflot, du centre d'essais en vol d'Istres. Il exprime ses condoléances attristées à son épouse et à ses trois enfants», conclut le communiqué de la présidence.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!