04.11.2020 à 12:10

Covid-19Les deux tiers du gouvernement danois à l’isolement

La deuxième vague du virus complique l’action d’une large partie de la classe politique danoise.

Mette Frederiksen «ne présente actuellement aucun symptôme du Covid-19 et continue, dans la mesure du possible, son travail avec des réunions virtuelles» (archives).

Mette Frederiksen «ne présente actuellement aucun symptôme du Covid-19 et continue, dans la mesure du possible, son travail avec des réunions virtuelles» (archives).

KEYSTONE/EPA

La Première ministre danoise Mette Frederiksen et les deux tiers de son gouvernement étaient contraints mercredi à l’isolement. Le ministre de la Justice et plusieurs parlementaires ont été testés positifs au coronavirus, a annoncé son cabinet.

Au total mercredi matin, treize des vingt membres du gouvernement étaient autoconfinés en télétravail. La Première ministre, qui avait assisté vendredi à une réunion avec le ministre de la Justice Nick Hækkerup, «ne présente actuellement aucun symptôme du Covid-19 et continue, dans la mesure du possible, son travail avec des réunions virtuelles», a indiqué son cabinet dans un communiqué.

La deuxième vague du virus complique l’action d’une large partie de la classe politique danoise. Mardi, la séance de questions à laquelle la cheffe du gouvernement devait participer avait été repoussée dans l’attente du résultat du test de M. Hækkerup, qui avait aussi été en contact avec six autres membres du gouvernement.

Mesures renforcées

Cinq autres ministres sont également confinés après des réunions avec des députés testés positifs depuis.

Avec seulement sept membres réellement opérationnels, l’exécutif réfléchit au retour physique au travail de ses membres. Il va «examiner comment (…) les ministres peuvent reprendre leur travail en présentiel le plus tôt possible et de manière responsable, dans les cas où ils ne sont pas infectés par le Covid-19», a indiqué le communiqué.

Bon élève dans la gestion de la pandémie avec seulement 728 décès pour l’instant, le Danemark est confronté à une forte remontée du nombre de cas et a durci à nouveau ses mesures depuis la fin octobre.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!