Actualisé

Martigny - Charrat (VS)Les deux victimes du weekend étaient potes

Deux jeunes décédés ce week-end à Martigny jouaient dans le même groupe de rap. L'un a été poignardé à la gare, l'autre est mort dans un accident de voiture.

par
lsi/gma
Les deux victimes se connaissaient et rappaient ensemble.

Les deux victimes se connaissaient et rappaient ensemble.

DR

Le week-end a été particulièrement dramatique en Bas-Valais, avec deux jeunes tués. Vendredi soir, vers 20 h, un jeune Camerounais de 23 ans a été poignardé à la gare de Martigny. Après une chasse à l'homme de 24 heures, son agresseur présumé, un Cap­verdien, était arrêté par la police. Un témoin affirme que les deux intéressés se sont «embrouillés pour un joint de CBD légal (aux effets simplement relaxants) qui aurait été vendu pour du cannabis». La victime est décédée plus tard dans la soirée à l'Hôpital de Sion.

Dimanche matin, c'est un jeune conducteur valaisan, également âgé de 23 ans, qui a perdu la vie dans un accident de la route. Pour une raison inconnue, il a percuté un muret sur la route cantonale, entre Martigny et Charrat. Lui aussi est mort à l'Hôpital de Sion après y avoir été héliporté.

Coïncidence dramatique: les deux victimes se connaissaient et rappaient ensemble au sein du groupe local Les Evadés. Un hommage leur a été rendu sur Facebook par un des membres du groupe. «Les Evadés, mes frères, mes acolytes de sons ainsi que mes potes d'la galère. La mort nous a salement frappés ces derniers jours, rien ne sera plus pareil mais on lâchera pas le combat et cela pour vous je vous aime mes frères», peut-on lire sur le réseau social. Ce message a été partagé et commenté par des fans.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!