28.07.2020 à 13:11

CLASSIFICATION

Les différents types de passagers en voiture

Vous partez en vacances en voiture? Même si vous n’êtes pas en route pendant des heures, il est toujours bon de savoir qui vous accompagne en tant que passager. Voici les différents types de passagers que l’on peut rencontrer.

de
Meret Steiger
Si certains passagers se montrent vraiment utiles, il y en a qu’on laisserait volontiers sur le bord de la route.

Si certains passagers se montrent vraiment utiles, il y en a qu’on laisserait volontiers sur le bord de la route.

Getty Images/iStockphoto

Chaleur, bouchons et stress des vacances: même si vous ne partez que pour le Tessin, à défaut de pouvoir vous rendre à Tossa de Mar, la route des vacances est souvent loin d’être une sinécure. Mais il y a pire, en l’occurrence quand les passagers vous énervent, alors que leur rôle principal devrait être de vous rendre le long trajet plus agréable.

Celui qui sait tout sur tout

Getty Images/iStockphoto

De manière générale, il sait tout mieux que les autres, notamment comment on aurait pu éviter les bouchons, où l’essence aurait été moins chère, où l’on trouve le meilleur expresso ou pourquoi tous les autres automobilistes sont de totaux incompétents. C’est juste bête qu’il ne soit d’aucune utilité parce que, la plupart du temps, il ne trouve des solutions qu’après coup.

La poule mouillée

Getty Images/ljubaphoto

Il (peut évidemment aussi être une femme) s’accroche pendant tout le trajet à la ceinture de sécurité et appuie sans arrêt sur la pédale de frein imaginaire, le regard terrifié. Il jette sans cesse des coups d’œil sur le compteur et relève constamment les dangers possibles: «Attention, après le virage, il se pourrait que le bateau à moteur soit tombé de la remorque de la voiture.» C’est vraiment énervant, car il risque de transmettre sa panique au conducteur.

Le moulin à paroles

Getty Images/iStockphoto

Elle parle et parle et parle et ne s’arrête jamais. Aucun sujet n’est trop ennuyeux pour qu’elle n’en parle pas dans les moindres détails. Et si, par hasard, il lui arrive d’être à court de sujets de conversation, elle commente l’environnement: «Regarde, un arbre!» Avec son bavardage incessant, elle empêche le conducteur de se concentrer et devient un véritable danger.

Les casse-pieds

Getty Images

Ils sont la plupart du temps plusieurs et ont généralement moins de 12 ans. On parle des enfants, bien sûr! Leurs phrases types: «Quand est-ce qu’on arrive?» «je m’ennuie», «je dois faire pipi, ça presse». Sans portable ou tablette, c’est insupportable. Alors, par ici les appareils intelligents – et enfin le calme règne!

Le pro

1 / 2
Getty Images/iStockphoto
Getty Images/iStockphoto

C’est l’homme de nos rêves en tant que passager. Il a toujours une boisson fraîche à disposition au bon moment, fournit les meilleurs sandwichs pendant les pauses, sait programmer le GPS ET lire les cartes routières, a d’excellents goûts musicaux, parle peu et quand c’est le cas, c’est uniquement pour dire quelque chose de vraiment important, il prend de temps à autre le volant, quand le conducteur a envie de piquer un petit somme. Parfait. Malheureusement, la plupart d’entre nous en ont entendu parler, sans jamais le rencontrer.

Le loir

Getty Images

Il dort pendant tout le voyage et du coup, il n’est pas énervant du tout. Jusque-là, tout va bien. D’un autre côté, il n’est pas non plus d’une grande aide quand il s’agit de passer un mouchoir ou de régler le GPS.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!