Actualisé 25.03.2020 à 15:47

RomandieLes divorces en ligne explosent dans la région

Depuis le début de l'année, les couples en difficulté se sont précipités vers les services d'une plateforme de divorce en ligne. Effet direct de la peur du confinement?

de
szu
Par rapport à l'an dernier, la demande de divorces en ligne a augmenté de 25% en Suisse romande.

Par rapport à l'an dernier, la demande de divorces en ligne a augmenté de 25% en Suisse romande.

Andreypopov

Les couples romands qui battaient de l'aile flairaient-ils le confinement en voyant les nouvelles venant de Chine, où ses habitants ont été sommés de rester à domicile depuis le début de l'année? Selon La Cote, Easydivorce a vu les demandes de procédure augmenter de 25%, depuis le début de l'année, par rapport à la même période l'an dernier. Du jamais-vu, selon la plateforme basée à Préverenges, qui accompagne ceux qui souhaitent se séparer à l'amiable.

Vaudois en tête du classement

Parmi les demandeurs se trouvent une majorité de Vaudois âgés de 30 à 50 ans, suivis par des Genevois, eux-mêmes talonnés par des Valaisans de la même tranche d'âge. Fribourg, Neuchâtel et Berne ferment la marche. Difficile toutefois d'affirmer que cet amoncellement de requêtes a un rapport direct avec la peur de devoir vivre l'expérience d'un long confinement avec une personne pour laquelle on ressent de la rancoeur.

Ce qui est certain, c'est que les personnes qui désirent mettre un terme à leur union devront prendre leur mal en patience, car toutes les audiences non urgentes sont annulées depuis le 16 mars. Selon le quotidien régional, Easydivorce prédit sans prendre trop de risques «une augmentation importante des jugements de divorce dès la levée des mesures de confinement».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!